La police d’Edmonton lance une unité d’enquête sur la cruauté envers les animaux

EDMONTON – Le service de police d’Edmonton affirme avoir mis sur pied la première unité d’enquête sur la cruauté envers les animaux au Canada.

Avant la création d’un groupe de travail spécialisé, les cas de cruauté envers les animaux relevaient de la section des crimes contre la famille en raison du lien avec la violence, a déclaré aux médias la sergente d’état-major Anna Sinclair.

Elle a indiqué que de nombreuses recherches ont été menées sur le lien entre la violence envers les animaux, la violence entre partenaires intimes, la violence sexuelle, les infractions commises envers les enfants et les mauvais traitements infligés aux personnes âgées.

« Une fois que nous commencerons à enquêter sur le dossier de la cruauté envers les animaux, cela mènera à d’autres crimes violents, en particulier la violence entre partenaires », a déclaré Mme Sinclair.

La nouvelle unité sera composée de deux constables du SPE et d’un certain nombre de liaisons avec la ville en matière de cruauté envers les animaux. Les enquêteurs principaux seront l’agente Ilka Cunningham et l’agente Cunningham. Ilka Cunningham et le const. Ted Dyck.

L’unité d’enquête n’est pas un concept nouveau, mais elle est nouvelle au Canada ; les États-Unis et l’Europe ont déjà mis en place un groupe de travail similaire.

Depuis environ quatre ans, Cunningham a déclaré qu’ils se battent pour la force dédiée à la cruauté envers les animaux après avoir assisté à leur premier dossier sur les animaux en 2017.

« Je n’avais jamais entendu parler du lien avec la violence auparavant », a-t-elle déclaré. « Maintenant, en y réfléchissant, quelqu’un qui est cruel envers un animal, pourquoi cette personne hésiterait-elle à blesser un enfant ou un conjoint à la fin ? C’est parfaitement logique. »

« Il est rare que la maltraitance ne concerne que les animaux, elle touche toujours les humains d’une certaine manière également. »

Const. Ilka Cunningham, Const. Ted Dyck et le sergent d’état-major Anna Sinclair annoncent ce qu’ils disent être la première unité d’enquête sur la cruauté envers les animaux au Canada. Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.

Const. Ilka Cunningham, Const. Ted Dyck et la sergente d’état-major Anna Sinclair annoncent ce qu’ils disent être la première unité d’enquête sur la cruauté envers les animaux au Canada.

Selon l’agente Cunningham, avec le temps, elle a réalisé à quel point ces types d’enquêtes sont  » différents « .

« Le fait que l’animal ne soit pas en mesure de nous donner une déclaration rend la situation très unique », explique-t-elle. « Nous devons donc travailler avec de nombreux experts pour que les poursuites soient fructueuses ».

« Beaucoup des dossiers sur lesquels nous travaillons sont des choses très sinistres et odieuses que les gens font aux animaux », a ajouté Mme Dyck.

Les affaires impliquent de nombreuses pièces mobiles, Dyck les qualifie même de « complexes et fastidieuses », car, comme pour les humains, ils procèdent à des nécropsies d’animaux pour étayer les accusations au tribunal, le cas échéant.

« Les habitants d’Edmonton, je pense, seraient assez choqués par les dossiers que nous attrapons et les dossiers sur lesquels nous enquêtons », a déclaré Mme Dyck. « Tout, de l’abus émotionnel, de l’abus physique, de l’abus mental et bien sûr des dossiers de bestialité ».

Dyck a déclaré aux médias qu’il y a eu des amendes allant jusqu’à 15 000 $ pour les cas de cruauté envers les animaux et pour certains, jusqu’à 15 jours de prison.

« Les tribunaux examinent cette question très sérieusement », a-t-il déclaré.

Étant donné que la ville travaille aux côtés de la SPE avec les soins et le contrôle des animaux, si quelqu’un signale un cas de maltraitance animale par le biais du 311, l’appel sera également dirigé vers l’unité, mais M. Dyck recommande de le signaler également par le biais du 911.

« Disons que vous voyez votre voisin ou quelqu’un blesser intentionnellement un chien, s’il s’agit d’un dommage physique intentionnel, cela nous incombe », a ajouté M. Cunningham.

Référence : https://bit.ly/3rbWRRX
Article écrit par : Andrea Dion de CTVNewsEdmonton.ca