Membre à l’affiche: Avafina

Kelvin DuBois, Propriétaire

Avafina est un distributeur canadien privé de produits pour animaux de compagnie de haute qualité, situé en Colombie-Britannique. L’ enterprise a été créée il y a environ neuf ans, lorsque Kelvin DuBois a quitté l’entreprise de distribution pour laquelle il travaillait, car il souhaitait créer quelque chose de mieux. Il savait qu’il y avait beaucoup de produits de haute qualité sur le marché et il était à la recherche des meilleurs.

Le plus gros défi pour Avafina était de se faire connaitre. En tant que nouveau distributeur, il fallait travailler dur pour augmenter sa visibilité. Avafina a démarré avec de nombreuses marques pionnières. Ils fallait se présenter devant les propriétaires de magasins pour leur expliquer pourquoi les produits, services et soutien qu’Avafina pourrait leur fournir les aideraient à devenir des indépendants plus puissants.

Avafina a été une grande réussite d’être le premier distributeur canadien à importer et à distribuer des aliments surgelés en provenance des États-Unis. Kelvin voulait s’assurer de fournir des aliments contenant des ingrédients et une nutrition de haute qualité. Leurs détaillants peuvent vendre en toute confiance, sachant qu’Avafina ne fournit que le meilleur.

Michael Harrison, vice-président des opérations et ventes

Tout comme PIJAC Canada, Avafina défend le bien-être des animaux et fait partie du secteur des animaux de compagnie pour l’amour des animaux. C’est pourquoi leurs clients peuvent compter sur le plus haut niveau de service à la clientèle, ainsi que sur la fiabilité, la confiance et l’intégrité. Michael Harrison, vice-président des ventes et des opérations, a déclaré que «PIJAC Canada est une ressource extraordinaire pour nous en ce qui concerne les nouvelles de l’industrie et les salons professionnels annuels nous permettent, ainsi qu’à nos fabricants, de joindre tous nos clients dans un délai de deux jours. »

Avafina est un excellent exemple d’entreprise canadienne soucieuse du bien-être des animaux. Après tout, c’est l’affaire de tous.