Plaidoyer à travers le pays – août – octobre

Merci à tous ceux qui se sont joints à nous à Drummondville et à Toronto pour nos plus récents salons professionnels ! C’était formidable de voir tout le monde en personne après si longtemps.  PIJAC poursuit sa défense des intérêts des gouvernements à tous les niveaux en rencontrant directement les élus, y compris lors de nos salons professionnels. Nous continuons à faire entendre la voix de l’industrie des animaux de compagnie aux niveaux municipal, provincial et fédéral et nous sommes impatients de continuer à travailler avec vous.  Voici un résumé de nos plus récents travaux de défense des intérêts.

Fédéral

Environnement et Changement climatique Canada pour discuter de la Loi Jane Goodall : PROJET DE LOI S-241.  Nous avons exprimé notre soutien à la théorie et aux idéaux qui sous-tendent le projet de loi et nous avons soulevé des questions concernant l’utilisation future de cette législation en ce qui concerne les animaux de compagnie au Canada.  Nous communiquerons de nouveau avec le ministère au fur et à mesure que ce projet de loi progressera.

 

PROVINCIAL

Ontario

Nous avons rencontré l’équipe du Solliciteur général et discuté de notre rôle au sein de l’industrie ainsi que de l’expertise que nous sommes en mesure de mettre à profit pour aider les législateurs à réviser ou à créer une législation inclusive sur le bien-être des animaux.
De plus, nous avons eu le plaisir de rencontrer les députés provinciaux Joel Harden, Bobbi Ann Brady, Nolan Quinn, Vincent Ke et le président de la Chambre, Ted Arnott, pour discuter du rôle et de la responsabilité de l’industrie dans le bien-être des animaux de compagnie dans la province.  Ces réunions nous aident à mettre en lumière l’expertise disponible dans notre secteur et la façon dont notre réseau collectif peut contribuer aux efforts continus pour améliorer le bien-être de nos animaux.  Il n’est pas surprenant que nous ayons trouvé un lien de parenté dans l’amour des animaux de compagnie, ainsi qu’une ouverture pour discuter des idées entourant leurs soins et le rôle des professionnels des animaux de compagnie dans ce domaine.

 

Québec

Notre Salon national de l’industrie des animaux de compagnie, qui s’est tenu à Drummondville, a constitué la plateforme idéale pour réunir les entreprises du secteur des animaux de compagnie et les dirigeants provinciaux. Anima-Québec et PIJAC Canada ont organisé conjointement un atelier d’une matinée pour discuter des questions liées au projet de règlement B-3.1 au Québec.  La conversation a été menée par la Dr. Chantal Allinger qui a été un merveilleux écho pour les participants, répondant à leurs préoccupations et à leurs questions logistiques. Le lundi du Salon, nous avons eu l’honneur d’accueillir le député Martin Champoux, député de Drummond et sa famille.  C’était merveilleux de pouvoir lui montrer notre secteur florissant des animaux de compagnie au Québec, et inspirant de parler avec lui du rôle de l’industrie pour assurer le plus haut niveau de soins aux animaux de compagnie dans toutes les régions.

 

MUNICIPAL

Oshawa
Tonya, notre vice-présidente chargée de la défense des intérêts et des affaires réglementaires, s’est adressée au début du mois au Comité des services généraux d’Oshawa pour lui faire part de son intérêt pour les #animaux de compagnie spécialisés (exotiques) qui devraient être autorisés dans la municipalité.  Les discussions sur cette question devraient commencer en février 2023, lorsque PIJAC Canada sera présent.