Un organisme à but non lucratif aide les propriétaires d’animaux à reprendre leur vie en main.

Krista Ward et son chien Harley

TULSA, Oklahoma – Krista Ward, 36 ans, a eu un problème de drogue pendant 15 ans. « J’ai complètement touché le fond », dit-elle. L’année dernière, Harley, son chien, est entré en scène et elle voulait de l’aide pour rester sobre. Elle a commencé un processus de 12&12 mais n’avait personne pour s’occuper d’Harley.

Dans l’Oklahoma, une organisation à but non lucratif de Tulsa veille à ce que les animaux de compagnie soient pris en charge pendant que leurs maîtres obtiennent de l’aide pour des problèmes tels que la dépendance, la santé mentale ou l’absence de domicile. Cette organisation, baptisée Pause for Paws (Pause 4 Paws), veut faire en sorte que les gens puissent se faire soigner sans avoir à renoncer à leur animal de compagnie. « Il y a des gens qui n’ont personne dans leur vie », a déclaré la directrice générale de Pause 4 Paws, Cindy Webb.

« Je m’inquiétais constamment pour elle, et j’appelais tout le monde pour aller la chercher, mais personne ne pouvait le faire. Mon ami Jay m’a parlé de Pause 4 Paws, et ils sont immédiatement allés la chercher et ont pris grand soin d’elle », a déclaré Ward. L’association à but non lucratif Pause 4 Paws intervient et confie l’animal à une famille d’accueil jusqu’à ce que le propriétaire obtienne l’aide dont il a besoin.  « J’ai l’impression qu’ils ont sauvé mon chien et qu’ils m’ont sauvée parce que j’aurais pu quitter la rééducation pour aller la chercher », a déclaré Krista Ward.

« La femme qui a lancé ce programme a constaté que les personnes sans domicile fixe ne suivaient pas de traitement contre la toxicomanie, de soins de santé mentale ou de soins médicaux parce qu’elles avaient un animal de compagnie et personne pour s’en occuper », a déclaré Mme Webb.

« Nous nous assurons toujours qu’ils sont vaccinés, stérilisés avant qu’ils ne soient rendus à leurs propriétaires », a déclaré Webb. « Les gens doivent être orientés par des organismes de services sociaux afin d’être mis en relation avec nous officiellement. »

Ward est sobre depuis le 13 avril.

« J’ai pu complètement me concentrer sur mon rétablissement à ce moment-là, car je savais dans mon cœur qu’on s’occupait d’elle », a déclaré Ward.

Source : https://bit.ly/3CGMHfD
(Disponible en anglais seulement)

Crédit photo : www.pause4pawsok.org